RETRAITES : RASSEMBLEMENT À LA PRÉFECTURE DE METZ MARDI 26 NOVEMBRE 2013 À 17 HEURES

, par Udfo57

LE PROJET DE LOI SUR LES RETRAITES NE DOIT PAS ÊTRE ADOPTÉ
FORCE OUVRIÈRE EXIGE PLUS QUE JAMAIS SON RETRAIT !

Mardi prochain, l’Assemblée nationale doit adopter de manière définitive le projet de loi allongeant la durée de cotisation à 43 ans, augmentant le montant des cotisations salariales et faisant supporter en réalité aux salariés celles des entreprises par le biais de nouveaux cadeaux accordés aux patrons.

Au moment où il est de plus en plus évident que ce gouvernement est celui des entreprises (des chefs d’entreprise) et du capital, qu’il applique avec zèle les politiques d’austérité dictées par la Commission européenne, le FMI et la BCE, il est indispensable que les travailleurs continuent à affirmer les revendications, et ne laissent pas le terrain aux « bonnets rouges » patronaux qui s’agitent pour la baisse du coût du travail (les salaires, les droits et la Sécurité sociale) et la remise en cause des Services publics.

Cette contre-réforme n’est ni acceptable, ni négociable. Il faut aller ensemble jusqu’au bout de notre revendication, et démontrer que les salariés ne se résignent pas à être les vrais pigeons de cette politique d’austérité.