OUVERTURE D’UN QUATRIÈME DIMANCHE AVANT NOËL : POUR LES SYNDICATS C’EST TOUJOURS NON !

, par Udfo57

Malgré l’avis unanime des organisations syndicales de Moselle, le Préfet a pris le 25 novembre (un jour après le passage du président de la République dans le département) un arrêté autorisant l’ouverture des magasins quatre dimanches avant Noël.

Il remet ainsi en cause une pratique départementale datant de plus de 20 ans et qui faisait l’objet d’un large consensus en Moselle. En prenant cette décision le Préfet confirme sa volonté de déréglementation et de banalisation du travail le dimanche.

Les Organisations syndicales FO, CGT, CFDT, CFTC et CFE-CGC dénoncent cette décision qui remet en cause le repos hebdomadaire des salariés du commerce cette semaine et qui va les obliger à renoncer à leur vie sociale et familiale pendant quatre dimanches consécutifs. Elles continuent par ailleurs à contester la nécessité économique de cette décision.

Réunies le 26 novembre, les Unions départementales ont décidé de saisir en urgence le tribunal administratif pour demander la suspension de cet arrêté qui paraît à peine 5 jours avant le 1er dimanche d’ouverture.

De plus, en méprisant l’avis des organisations syndicales, il prend le risque d’empêcher pour l’avenir toute possibilité de "dialogue social".