Investissement de Mittal à Florange : le syndicat FO dément

, par Udfo57

Le Républicain Lorrain du 28 août s’est fait l’écho d’une information de la CFE/CGC d’ArcelorMittal annonçant un investissement du Groupe de 10 millions d’euros sur une ligne de galvanisation à Florange pour la production d’un acier haut de gamme : l’usibor.

Les syndicats FO, CGT et CFDT démentent l’information.

Dans un communiqué commun, les syndicats FO, CGT et CFDT de Florange dénoncent une campagne de désinformation lancée par la CGC (qui est hors de l’intersyndicale depuis des mois) et reprise par la presse locale.

L’information selon laquelle "À Florange, sur le site de Sainte-Agathe, le sidérurgiste investit 10 millions d’euros dans un creuset et dans l’équipement d’une soudeuse laser pour produire l’Usibor sur la ligne de galvanisation" a été contesté ce matin par la direction d’ArcelorMittal, et pourtant celle-ci se refuse à faire un démenti officiel.

Selon l’intersyndicale, "cette campagne de désinformation n’a pour but que de mettre le doute dans l’esprit des salariés concernant la situation du site".

L’Union départementale FO Moselle prend acte du démenti officiel des organisations syndicales et du démenti "clandestin" de la direction, mais rappelle que si des investissements sont nécessaires pour développer la filière froide, il y a urgence à investir dans la remise en état et le redémarrage des hauts fourneaux.

S’appuyant, entre autre, sur le rapport de la commission ministérielle de fin juillet qui considère qu’une usine intégrée est viable à Florange, FO MOSELLE réaffirme sa revendication de la nationalisation du site de Florange. Pour FO, il s’agit de la seule solution pour permettre le redémarrage des hauts fourneaux et la pérennisation à long terme du site.