GRÈVE NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL : DECLARATION DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE MOSELLE

, par Udfo57

FO, CGT, SOLIDAIRES ET FSU DE MOSELLE APPELLENT L’ENSEMBLE DES SALARIÉS DU SECTEUR PRIVÉ ET DU SECTEUR PUBLIC À CESSER LE TRAVAIL LE JEUDI 9 AVRIL 2015 !

Les Unions départementales FO et CGT et les Organisations syndicales SOLIDAIRES et FSU se sont réunies le 9 mars 2015 afin d’examiner les conditions d’organisation nécessaires à une mobilisation la plus large possible des salariés.

Elles considèrent que les exigences patronales et la politique libérale du gouvernement, dictées par les contraintes budgétaires européennes et les exigences de réformes structurelles de la Commission européenne, de la BCE et du FMI, remettent en cause l’ensemble des droits sociaux, conduisent à un désastre économique, au chômage et à la précarité généralisée.

Elles dénoncent la politique d’austérité du gouvernement qui se traduit notamment par :

• le projet de loi libéral "Macron" dont l’objectif est la dérégulation et la liquidation du Code du travail,
• le pacte de responsabilité qui multiplie les cadeaux fiscaux et sociaux aux patrons,
• la réduction idéologique des dépenses publiques et sociales qui mettent en péril les services publics et la protection sociale,
• la réforme territoriale qui conduit à balkaniser la République et les droits des citoyens et des travailleurs,
• le blocage des salaires dans la Fonction publique depuis 2010 (prévu jusqu’en 2017 au mieux).
• les projets en cours qui préparent l’affaiblissement des Institutions représentatives du personnel, la remise en cause du contrat de travail, de l’indemnisation chômage et des retraites complémentaires.

Pour les Unions départementales CGT et FO et les Organisations SOLIDAIRES et FSU, l’indignation de l’ensemble des salariés, des chômeurs et retraités est légitime contre cette politique de regression sociale ; il y a urgence à réagir, à agir efficacement par la grève et à faire converger les luttes.

Contre ces projets destructeurs, les organisations syndicales opposent les revendications et la riposte unitaire pour :

• L’abrogation du pacte de responsabilité et le retrait des projets de loi Macron et de réforme territoriale
• L’augmentation générale des salaires dans le privé et dans le public, seule à même d’assurer la dignité de tous les salariés, de relancer la croissance, de participer à la création d’emplois et de pérenniser le financement de la protection sociale
• La défense des services publics indispensables pour assurer l’égalité républicaine

CGT, FO, SOLIDAIRES ET FSU appellent l’ensemble de leurs syndicats à tout mettre en oeuvre pour assurer la réussite de la grève : cela passe par des appels déterminés à 24 heures de grève dans toutes les entreprises et administrations de Moselle. Elles appellent tous les salariés à cesser le travail et à manifester.

Metz, le 9 mars 2015