8.000 emplois détruits chez PSA : une décision inacceptable pour FO Moselle

, par Udfo57

L’Union départementale FO Moselle dénonce la décision du Groupe PSA de fermer son usine d’Aulnay-sous-Bois, et de continuer sa purge de l’emploi notamment sur l’usine de Rennes.

Touchés dans une moindre mesure, les sites de Trémery et Borny seront aussi concernés (52 et 42 suppressions de postes). En tout, 8.000 emplois seront détruits. 

L’Union départementale apporte son soutien à l’ensemble des salariés qui vont devoir combattre pour défendre leurs emplois et leur outil de travail. 

La position de FO MOSELLE ne varie pas sur ces questions : comme pour ArcelorMittal, FO considère que l’État ne peut pas rester en spectateur de la destruction continue des sites industriels et des emplois. L’accompagnement social ne suffit pas et n’est pas à la hauteur des enjeux. Il y a un besoin urgent d’une intervention publique. 

L’Union départementale rappelle qu’elle revendique la nationalisation des entreprises dans des filières stratégiques reconnues (la sidérurgie, l’automobile...). Quand l’emploi est menacé, l’État doit pouvoir prendre le contrôle de ces entreprises, même sans indemnité ni rachat.