Derniers articles

  • Assemblée générale des syndicats FO de la Moselle du 13 octobre 2020 Lire la suite…

    L’Assemblée générale des syndicats et sections syndicales FO de la Moselle s’est tenue mardi 13 octobre en présence d’un peu plus de cent militants sous la présidence d’Yves Veyrier, Secrétaire général de la Confédération.

    Après un rapport d’activité et d’orientation présenté par le secrétaire général de l’UD, les camarades de plusieurs secteurs professionnels sont intervenus sur la situation de leur entreprise ou administration, pour rappeler les difficultés rencontrées dans le contexte de crise sanitaire et de crise économique, pour dénoncer les attaques portées contre le Code du travail, les Conventions Collectives ou les Statuts et les menaces qui pèsent sur l’emploi et l’ensemble des droits.

    Une déclaration d’orientation, de revendications et d’action a été adoptée à l’unanimité.

  • Ne pas laisser les camarades se débattre seuls dans leur coin : les revendications et le rapport de force sont à l’ordre du jour. Lire la suite…

    Éditorial du Combat Social, journal de l’Union départementale FO de la Moselle.

    Qui peut douter que la situation économique actuelle particulièrement difficile est moins liée à l’épidémie de covid-19 qu’à la gestion de la crise par le président de la République et le gouvernement ?

    L’incurie du gouvernement et son obstination à poursuivre et aggraver les politiques d’austérité et à libéraliser, à tour de bras, le droit du travail et la protection sociale, expliquent d’une part l’extrême fragilité du système de santé – comme l’ensemble des services publics d’ailleurs - qui a eu toutes les peines du monde à assurer les soins, et d’autre part les conséquences économiques dont les salariés sont avant tout les premières victimes :

L'édito

Yves Veyrier : « Hommage à Samuel Paty »

Instruire, protéger, informer, rire, sortir et vivre libres entre amis, hommes et femmes, ne pas croire ou croire différemment… c'est ce que l'attentat terroriste – l'assassinat horrible de Samuel Paty – et ceux qui l'ont précédé voudraient empêcher en terrorisant et mettant en cause la République, ses fondements, dont la laïcité et la démocratie.

- Éditoriaux de FO
Lire la suite…

Dossier d'actualité

Nos permanences

Vous êtes salariés du secteur privé ou fonctionnaires, vous avez des questions sur vos droits, vous voulez les défendre et les faire respecter. Des élections professionnelles sont organisées prochainement dans votre entreprise, ou vous voulez constituer une section syndicale avec d’autres de vos collègues ;

Vous pouvez contacter et rencontrer tous les jours des responsables et des militants FO à l’Union départementale à METZ.

Mais des permanences sont également organisées dans nos Unions locales (UL) à THIONVILLE, SAINT-AVOLD, FORBACH, SARREGUEMINES et SARREBOURG.

Tout le dossier

Dossier d'actualité

Les conseillers du salariés FO

Le conseiller du salarié est appelé à intervenir pour assister les salariés à l’occasion d’un entretien préalable dans une procédure de licenciement, dans toutes les entreprises dépourvues de représentants du personnel (délégués du personnel, élus CE ou délégués syndicaux).

Tout le dossier

Dossier d'actualité

Les conseillers prud’homaux FO

Le conseil de prud’hommes est "un tribunal" chargé de trancher les litiges, nés de l’exécution (ou de la rupture) du contrat de travail, entre les salariés et leurs employeurs. Il est composé paritairement de représentants des salariés et de représentants des employeurs désignés tous les quatre ans.

En Moselle, il ne reste que trois Conseils de prud’hommes : à Metz, Thionville et Forbach. Ceux de Sarreguemines et Sarrebourg ayant été supprimés par le gouvernement dans le cadre de la réforme de la carte judiciaire de 2008 ; cette réforme est une des composantes de la remise en cause des services publics menée par le gouvernement au travers de la révision générale des politiques publiques (dont un des aspects aura été la suppression de 500.000 emplois de fonctionnaires de 2007 à 2013). Cette remise en cause des services publics a été suivie depuis par tous les gouvernements successifs, sans exception !

Auparavant élu(e)s, les conseiller(e)s prud’hommes sont désormais désigné(e)s par les organisations syndicales en fonction de leur représentativité syndicale dans les entreprises du secteur privé (élections régionales dans les très petites entreprises de moins de onze salariés, élections des représentants du personnel dans les entreprises de plus onze salariés, élections dans les chambres d’agriculture).

L’Union départementale FO de Moselle a désigné 15 conseillers prud’hommes : 8 à Metz, 4 à Forbach et 3 à Thionville.

Tout le dossier